Compteur Gratuit

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le cosmos, je m'en tape....

    HommeetCosmos.jpg

     

     

    Une soirée de rêve,

    Le rêve est en marche, réalité hors du temps et de la raison,
    Le rêve est venu, comme une solution à la démission,
    Le rêve se présente à ma porte, dois je lui laisser l'entrée ?
    Le rêve sonne, il insiste il me souffle qu'il est là, qu'il est vrai !

    La raison regimbe, la raison se cabre devant tant de folie,
    La raison se montre convaincante et argumente et te déclare coupable,
    Elle te montre l'hérésie et te montre l'étendue de ta pérfidie.
    Elle te montre ce que tu perds et te demande si ta position est défendable.

    Alors maintenant tu es libre d' accomplir le rêve et de jouir,
    De jouir de ce moment en niant l'effort de la fidélité,
    Tu sais que demain est un autre jour, que demain est une autre réalité,
    Tu sais que jamais, jamais le cosmos ne reviendra, avant que tu n'expires !

  • L'ours russe grogne..Poutine : "Qui a donné la permission de tuer Kadhafi ?"

    Si on m'avait dit il ya 20 ans que j'approuverai les déclarations d'un chef d'état russe......Quelle drôle d'inversion des valeurs....


    Poutine: "Qui a donné la permission de tuer... par hussardelamort

  • J'ai tellement de force en moi

    images?q=tbn:ANd9GcSfnodCrroKXpjndI35bW3OJFgUweVeXo5yoR_a6r79DO4OdNrW&t=1

     

    J'ai tellement de force en moi,
    J'ai tellement de puissance et de force en moi que cela me fait peur,
    J'ai tellement de mots, tellement d'arguments, tellement de conviction,
    Que cela me fait peur, une peur terrible, une telle crainte de l'erreur,
    De me rendre compte que d'autres n'ont pas la prévention, n'ont que la prétention !

  • Au fil de l'eau, le bois flotté en scultures...

    http://www.heatherjansch.com/index.php

    http://desyeuxpourvoir.blogspot.com/2011/04/sculpture-en-bois-flotte.html

     

    Je voulais vous montrer ces oeuvres magnifiques et très vivantes.......l'artiste se nomme

     heather jansch....

     

    Stag 062.jpg

     

     

     

    small6.jpg

     

    small2.jpg

     

  • Votre iPhone, iPad vous tracent comme un lapin

    images.jpg

     

    source

    L´ios 4 de l´iPhone et l´iPad garde en mémoire les dates et vos lieux de géolocalisations. Voilà qui laisse songeur sur l'ambiance Big Brother qui se cache dans la poche des propriétaires d'une téléphone iPhone ou une tablette iPad d'Apple. iPhone et iPad 3G stockent vos informations de géolocalisation sans que vous le sachiez. Selon un post sur O'Reilly Radar, depuis la publication de l'IOS 4, votre appareil sauvegarde votre latitude et longitude ainsi que les heures/dates des endroits que vous avez visité. L'information est stockée dans une base de registre nommée "consolidated.db". Le logiciel iPhoneTracker, écrit par les britanniques Allan Alasdair et Pete Warden, téléchargeable sur Github, permet de lire cette petite cachoterie Orwellienne. Des données "GPS" stockées et non sécurisées, car non chiffrées. Les deux chercheurs conseillent vivement aux propriétaires de matos "Apple" d'utiliser la sauvegarde chiffrée pour leurs appareils lors d'une sauvegarde sur un ordinateur.

  • "Le jeu sans fin" de jan Kopp, m'inspire....

     

     

    le jeu sans fin de jan kopp, m'inspire...

     

    Tel le Pendule.

    Il balance, lentement au rythme des pulsations cosmiques,

    comme mu par l'univers il se déploie si lourds, si lourds et si lent,

    Il monte doucement et semble hésitant à son apogée, balançant,

    tellement pesant, il repart dans le sens inverse, il est la musique.

    Il joue avec les sphères de verre, colorées comme les émotions.

    Il croise en passant les gouttes de lumière, sans aucune variation,

    sa route est droite et son va et vient bat comme mon cœur déchiré,

    déchiré par ce trajet sans arrêt, troublé par le choc des billes colorées.

    Déchiré que l'on ne puisse soupçonner les subtils changements,

    qui font que la ligne droite ne l'est jamais vraiment, jamais totalement.

    Blessé de ces rencontres avortées et des mots d'amour non prononcés,

    Il arrive déjà au bout du chemin, lent et si lourds, il ne fait que passer.

  • GAZ DE SHISTE, L'ENORME INFAMIE DES MENTEURS...

    Une corine Lepage combative et précise et toute une brochette de menteurS et de tordus, vous savez pour rentrer dans ce gouvernement il faut certainement passer un bac Bonimenteur pourri option "je prends les Français pour des cons".....

    Bien entendu le tronc commun de ces étudiants flamboyants c'est la matière "je m'en met plein les poches".

    Pitoyable NKM, rouquine menteuse et fausse qui met mon fantasme en Péril....(les rousses)...

     


    Gaz de schistes : Les mensonges de NKM et du... par rikiai

  • Blade Runner, un chef-d'oeuvre à voir et revoir !

    Je ne sais pas pour quelle raison cette scène m'émeut autant. MAGNIFIQUE!

     

     

     

     

     

     SOURCE

    Série Noire

     

    On peut, sans être prétentieux, qualifier ce film de premier thriller futuriste. Le film est trés influencé par Metropolis de Fritz Lang avec cette mégalopole futuriste constituant un univers crédible et parfaitement autonome. Toute la chasse aux répliquants se déroule dans cet environnement claustrophobique, où l'on ne sait plus qui est l'homme, qui est le répliquant, la machine. Le malaise ambiant est amplifié par les décors de rues noires surpeuplées, de gigantesques écrans géants sur les murs des immeubles affichant des publicités ininterrompues. Pour Ridley Scott pas de "happy future", la nuit enveloppe son film de bout en bout, noire comme l'avenir décrit dans ce magnifique mélodrame policier futuriste.

     

    Cyber culture

    Blade Runner n'est pas un autre justicier solitaire et bien armé de plus. Ce policier, dans la même veine que Philip Marlowe, a des états d'âme. Le film, malgré toutes les inexactitudes et les zones d'ombre par rapport au roman initial, a grandement contribué à la découverte d'un auteur de science-fiction en la personne de Philip K.Dick. Certains éléments importants du livre ont pourtant été expurgés : la disparition quasi-totale de vie animale, l'exode des humains vers d'autres planètes moins menacées par la pollution. Malgré tout, Blade Runner reste une référence dans le cinéma de SF, préfigurant des mouvements comme le cyberpunk que l'on retrouvera, en 1999, dans Matrix.



    Les murs d'images de Los Angeles en 2019


    Pour créer un univers cohérent, le réalisateur s'est entouré de techniciens de génie : le décorateur Lawrence G.Paull, le spécialiste des effets spéciaux Douglas Trumbull et le designer industriel Syd Mead, créateur de la trentaine de véhicules futuristes différents qui créent l'ambiance et le concept complet du film.
    Le film est rempli d'éléments participant ainsi à la cohérence et à la richesse de cet univers, les feux tricolores parlants, les véhicules, les inventions comme le test de Voight Kampf : pour établir que le sujet interrogé est bien un Répliquant, Deckard dispose de ce test. Le principe consiste à poser des questions, qui provoquent des réactions subtiles de l'organisme du Répliquant, l'appareil va analyser les variations survenant au niveau de l'œil.

    Comme dans Alien, Ridley Scott a une magnifique façon de filmer les femmes, ici la répliquante Rachel associée à Deckard, à la fois machines organiques terrifiantes et repoussantes puis dans le plan suivant magnifiquement belles... Le réalisateur brouille les pistes tout au long du film : qui est humain ? qui est le répliquant ? les répliquants ont-ils des sentiments ? Cette course poursuite haletante entre Deckkard et notamment Rutger Hauer est menée habilement alternant les scènes chocs comme le test permettant d'identifier les répliquants et les scènes d'ambiance : les rues asiatiques grouillantes de monde sous une pluie battante où là aussi héros et répliquant se confondent dans un clair-obscur qui les rend à peine perceptibles...

  • Le chemin est souvent difficile...

    04d26ba4-bb40-11df-a4d2-e7e78c268bac.jpg

     

     

    Je suis fatigué,

    Les jours et les nuits forment comme une longue chaine,

    comme une litanie sans fin sans but et sans peine,

    juste un rythme lent et sourd dans une vie sans talent,

    Une vie faite de compromission, une vie de faux semblants.

    La tristesse des cris et des petites haines quotidiennes,

    Me font baisser la tête et mes pieds longuement regarder,

    Le vacarme inutile des émotions de l'instant ne sont que cris de hyénes,

    Je ne dis rien face à la vacuité du moment présent, qui est déjà décomposé.

    Le chemin est long, difficile et l'absence de but me rebute,

    Est-ce donc cela que tu as voulu pour moi mon Dieu ?

    Dois-je tellement croire en toi pour accepter cet effort et cette lutte,

    ou dois-je me poser dans un coin et enfin, sérieusement ouvrir les yeux ?